Le rappeur Jay-Z fait son grand retour dans les bacs avec son projet intitulé « 4:44 » où il se livre en détails sur sa vie !

Jay-Z

Hier, le 30 juin, c’était le grand jour pour le chanteur Jay-Z. En effet, celui-ci a dévoilé son nouvel album : « 4:44 ». MCE TV vous donne tous les détails !

JAY-Z EST DE RETOUR AVEC UN ALBUM !

On y est ! Après avoir vu apparaître dans les rues de New-York plusieurs affiches mystérieuses avec indiqué 4:44, le suspense tombe enfin. L’album de Jay-Z est donc disponible pour le grand bonheur de ses nombreux fans !

Ces dernières années, le rappeur disparaissait peu à peu du paysage du rap. Entre sa vie de papa, de mari avec la belle Beyoncé et sa vie de business man, Jay ne semblait plus avoir de temps à consacrer à la musique ; sa première passion. Depuis quelques heures, il fait son retour avec son 13ème album au titre énigmatique pour les non initiés. En réalité, « 4:44 » correspond à sa date de naissance (4 septembre), celui de sa femme Beyonce (4 décembre) et la date de leur mariage (4 avril).

Le 30 juin, le rappeur dévoilait donc 10 titres de pur hip-hop. Avec des samples riches et travaillés, cet opus ne devrait pas décevoir les fans. On retrouve aussi plusieurs collaboration de renom telles que Damian Marley, Franck Ocean ou encore Gloria Carter. Mais… comme toujours, pour écouter cet album il faudra se connecter sur la plateforme Tidal (la plateforme de streaming de Jay-Z).

L’ALBUM DES RÉVÉLATION

Ce nouveau projet signé par Jay-Z est aussi une façon pour lui de se livrer sur sa vie personnelle.

Des excuses à Beyoncé. Sur un air de Gospel, dans « 4:44 », Jay-Z dévoile une longue tirade pour s’excuser auprès de Beyoncé. Cette dernière lui avait reproché son infidélité dans son album « Lemonade ».

L’homosexualité de sa mère. Dans « Smile », il confirme que sa mère est lesbienne. Il explique aussi qu’elle a mal vécu la stigmatisation et qu’elle s’est droguée. Le rappeur parle aussi de son enfance difficile dans son quartier de Brooklyn et de son père absent.

Un tacle à Kanye West. L’an dernier, Kanye l’a insulté et a soutenu Donald Trump. Jay dénonce alors les « bâtards cupides » qui ont commercialisé leurs oeuvres sur des services de streaming comme Spotify.