Quatre ans d’emprisonnement avaient été requis, en septembre, à l’encontre du rappeur pour une agression dans la boutique de son rival en 2014, apogée des « clashs » entre les deux hommesrohff

La justice a tranché et la sentence vient de tomber. Le rappeur Rohff , qui était poursuivi pour le passage à tabac d’un vendeur de la boutique Unkut à Paris en avril 2014, a assisté à son audience ce matin.

Rohff a été condamné à 5 ans de prison ferme pour violences aggravées. Pourtant, en septembre dernier, le procureur avait requis quatre ans de prison ferme à son encontre pour « Lynchage ». 

Le 21 avril 2014, Rohff avait débarqué accompagné de plusieurs hommes dans le magasin Ünkut, la marque de vêtements fondée par le rappeur entrepreneur Booba, situé à Châtelet. Les caméras de surveillances avaient capté les images du déchaînement de violence. 

Le groupe avait sauvagement roué de coups un jeune vendeur en l’abandonnant dans un état critique. Les individus avaient également assommé un autre employé avec une caisse enregistreuse et détérioré la boutique.

Rohff s’était présenté à la police quelques heures plus tard. Il avait passé deux mois en détention provisoire puis plusieurs mois avec un bracelet électronique.

Le rappeur de 39 ans a admis avoir « cédé à la colère » en niant la préméditation. 

Aujourd’hui, son sort est fixé. Il écope de 5 ans de prison ferme, il n’a toutefois pas été écroué immédiatement à l’issue de l’audience.