Alpha Midiaou Bah connu sous le célèbre nom « Djani Alfa » vient de briser le silence ! Ce jeune artiste qui a réussi à s’imposer dans le milieu du hip-hop prépare un double album dont la sortie est prévue le 28 octobre prochain. Dans un entretien qu’il nous a accordé, il a confié le secret de sa réussite et a répondu à ceux qui l’accusent d’être un artiste de l’opposition. 

« Dire tout haut ce que les gens ont envie de dire tout bas, cela me vaut peut-être d’être taxé d’artiste de l’opposition. Quand il y a un problème d’éducation, de santé j’en parle. Je considère que je suis le sicario des populations même si cela me vaut parfois de marcher avec une cible dans le dos. Je deviens quelque part l’homme à abattre. C’est ce qui fait qu’on me taxe dl’artiste de l’opposition. Quand je parle de ce qui ne va pas, c’est ma façon de lutter contre un système où ma jeunesse, les femmes ne sont pas mis en valeur », réplique Djani Alfa. 

Djani Alfa, grand amoureux de la musique a réussi à s’imposer dans le milieu du Hip hop. Ce rappeur cible dans ses chansons les couches sociales de différentes tranches d’âges. Après les albums ‘’ J fo life’’ et ‘’Rêves d’Afrik’’, l’artiste vient de réaliser  un double album intitulé ‘’Sicario’’ dont la sortie officielle est prévue le 28 octobre prochain à Conakry.  

« Sicario dans le langage des narcotrafiquants cela veut dire tueur à gages.  Ce sont les hommes de main du baron qu’on appelle sicario. Au résumé de ma carrière je considère que j’ai toujours été un sicario pour le peuple. Je suis au service du peuple. J’ai fait un double album parce que j’avais beaucoup de choses à dire », explique-t-il.